10/06/2009

vive les vacances....

dyn009_original_323_226_gif_2595266_ad684dda62e81f3419e2bc2012de0fc8[1]

Bonjour

Enfin les vacances sont arrivées....

De là.... je penserais bien a vous

Et j 'en profiterai au maximum....

Je revient le 27 juin!!!!!!!!!

coccib13[1]

3tcn4mka[1]
amicalement reveline

 

16:35 Écrit par reveline | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

Commentaires

Bonne vacances et à bientôt

Écrit par : cheera/marie | 11/06/2009

Je te... d'excellentes vacances bien méritées et surtout repose-toi et ce sera avec une grande joie de t'accueillir à ton retour dans ta merveilleuse petite demeure !
Avec toutes mes plus sincères Amitiés,
Gros bisous, Jean-Paul.

Écrit par : Jean-Paul | 11/06/2009

""Douleurs""

Le ciel sans nuages
A un bleu si profond
Que je pense à tes yeux
Au travers de mes larmes
Le soleil malicieux
Fait naître un arc en ciel
Une brise légère
Caresse mes cheveux
Comme le faisaient tes mains
Mais je n’ai pas tremblé
Quand j’ai jeté tes cendres
Du haut de la falaise.
Je t’ai livrée aux vents
T’éparpillant ainsi
Dans l’espace infini.
Dans le chant des oiseaux
S’envolant dans l’azur
J’ai entendu ton rire
Je suis resté debout
Jusqu’à la nuit tombée
Les yeux fixant la mer
Mais je sais maintenant
Que je suis mort ici
En même temps que toi.
Tu me manques…..

""Ce poème est écrit par ""ALAIN""

Écrit par : lecocq alain | 13/06/2009

amuse toi bien bonne vacançes a bientôt. ""Trop de souvenirs""

Trop de souvenirs
De rêve et de soupirs
Trop de jours à penser à toi
Trop de jalousies
Trop de mélancolies
Trop de nuits bien trop loin de toi
Peut-être avons nous trop espéré
Ou bien, la chance nous a manqué
Trop de désespoirs
Peut-être trop d'espoir
D'inventer un amour nouveau
Trop de méfiance
Ou trop de confiance
Dans la magie de quelques mots
Peut-être est-ce moi qui me suis trompée
En croyant toujours te garder
L'amour c'est comme ça!
Un jour ça s'en va
Ca vous laisse là
Sans savoir pourquoi
L'amour c'est cruel
Comme une fille trop belle
Qui vous fait marcher
Pour mieux s'amuser
Trop de souvenirs
Qui viennent me mentir
Comme si tu étais toujours la
Trop de certitudes
De tendres habitudes
Qu'il y avait entre toi et moi
Tout ces petits rien qui vont nous manquer
Toutes ces petites choses qu'on nomme regrets
L'amour c'est comme ça
Ca vous fait rêver
Et quand ça s'en va
Ca vous fait pleurer
L'amour c'est idiot
Ca ne sert à rien
On a le coeur gros
On a du chagrin

""Ce poème est écrit par ""ALAIN""

Écrit par : lecocq alain | 14/06/2009

aller je sais que tu n'es pas la quand tu reviendra tu regarde bisous a plus d'alain ""L'adieu a toi belle damme""

Tu n'es pas sitôt parti.
Que mon coeur se répartit.
Mais ce n'est pas de la comédie.
Je pense vraiment ce que je dis.
Je sens la chaleur de ta main.
Tu rentres maintenant dans le l'avion.
Et déjà te voilà très loin.
Je ne te reverrai pas demain
Il me reste en tête le souvenir de ta voix.
Et les jours de joie.
C'est toi.
Je pense à toi.
Je ne pourrais jamais t'oublier.
Car pour moi tu seras toujours l'aimée.
Il ne faut pas pleurer.
Tu n'aurais pas apprécié.

""Ce poème est écrit par ""ALAIN""

Écrit par : lecocq alain | 18/06/2009

poème pour toi quand tu reviend regarde bien ok bisous doux d'alain ""Mon papillon""

Tu es un être cher à mes yeux
Tu es le papillon de mes nuits
Avec toi c'est merveilleux
Après tout ce temps tu nous as réuni
Depuis très longtemps
Je meurs d'envie
Qu'à tes côtés je puisse passer ma vie
Et passer les plus beaux moments de ma vie
Avec toi plus rien n'est tragédie
Je n'ai plus vraiment de souci
Depuis toujours, je cherchais le bonheur
Mais enfin l'autre jour
J'ai éteint le bruit de mes pleurs
Je ne poussais plus de cris de rage
J'ai poussé des cris de joie
Moi et toi
Somme le plus beau mirage
Tu es le dieu de mes rêves
Et la raison de mes sourires
Avec toi les nuits sont remplies de rêves
Seul toi peut me faire rire
Malgré ce que tu m'as fait subir
Je n'ai qu'une envie
C'est de vivre
Avec toi sans aucun souci
Car malgré tout
Nous deux c'est complètement fou

""Ce poème est écrit par ""ALAIN""

Écrit par : lecocq alain | 18/06/2009

bonsoir les vacançe déja une semaine partie va vite reviend vite. ""Le chemin de celui qui t'aime""

La lune brille ce soir ma belle
Dans tes yeux elle s'est enfermée
Sans un adieu à ses étoiles pleurant contre elle
Je les entends au loin qui murmurent ton nom
Sur ta bouche alors je dépose un doux baiser
Long comme ma vie, long comme l'azur si beau cette nuit
Je te donne ma jeunesse comme un présent
Tel un chant ou un murmure, contre ton oreille que berce mon coeur
Entends la mer au loin mon amour
Écoute le doux refrain des vagues caressant les rochers que mes larmes vingt ans
durant usèrent à espérer
Mon coeur s'est reposé sur la grève en gravant ton nom sur la pierre
Criant l'espoir de toute une vie, suppliant l'amour de croire en lui
L'automne de ma vie est arrivé
Dans mon corps il s'est enfermé
Jetant le froid
Le vent et le regret
D'un vent si froid pour faire exprès
Je t'aime, je 'aimerai les jours qui viennent
Ceux qui animeront l'hiver bientôt
Emprisonnant en moi le passé et mon âme
Cette chose blessé que n'a jamais vue nulle âme
Des jours d'été viendront peut être
Où dans tes yeux le soir venu
La lune appellera les étoiles
Prisonnière à la fois de ton coeur et du manque de moi
Une nuit viendra mon amour
Une nuit sûrement ou la mer transportera d'une rive à la vie
Tes lèvres et ton sourire
Sur cette grève ou je ne suis qu'un souvenir
Un souvenir qui parle aux anges d'un nom si beau
De celui que je n'oublierai jamais
Ton nom si beau qui heurte le coeur des anges
Celui qui mène au chemin de ceux qui t'aime
Tu es ma seule route
La seule qui de chaque côté est bordée de mes larmes
Pavée de mes blessures
Me laissant voir au loin comme le soleil qui se lève
La beauté de ton coeur comme l'aurore d'un amour perdu

""Ce poème est écrit par ""ALAIN""

Écrit par : lecocq alain | 20/06/2009

bisous doux d'alain j'espére que tu a passé des belles vacançes a bientôt bon week-end d'alain ""Quand la vie s'en va""

Vivre... Vivre sa vie...
Huit heures midi
Prendre le train
Comme tous les matins
Pour aller travailler
Toi l'étudiant, étudier
Et sans se douter de rien
L'horreur à vous, vient
Anéantir votre vie, ici-bas
Oui, quand la vie s'en va
A cause de tous ces attentats
Quand sur le sol des corps
Déchiquetés, mutilés
Baignent dans un bain de sang
Quand enfin de partout
On ne sent que la mort
On ne peut que prier
Pour tous ces innocents...
Le monde est devenu fou
L'homme n'a aucune pitié
Face à ces êtres humains
Qui ne demandaient rien
Ô ! Si...
Vivre, comme vous et moi !
Mais quand la vie s'en va
De cette façon là
Et que l'on ne s'y attend pas
En se demande pourquoi
Pourquoi tout ça
Messieurs les terrorismes ?
Depuis la nuit des temps,
Vous prenez un malin plaisir
Dans une jouissance absolue
Pour briser leur devenir
En en faisant des victimes
Mais vous vous en mordrez les doigts
Quand vous serez absorbés par le néant
Basta ya
No al terrorismo
Car quand la vie s'en va
Il n'y a que des maux
Ici-bas...
Ayons tous et toutes en ce jour
Une pensée pour nos ami(e)s
Que leurs meurtriers soient punis
Pour les horreurs causées ici-bas
Mais dans mon esprit,
Je me demanderais toujours pourquoi
La bêtise humaine est tombée si bas !
Basta ya
No al terrorismo

""Ce poème est écrit par ""ALAIN""

Écrit par : lecocq alain | 27/06/2009

bonjour une invitation pourle 5 sept

Écrit par : les blogueurs ont du coeur | 29/06/2009

bonsoir mady je te vois plus que tu été sur msn pour t'en comprend plus bisous a plus d'alain ""Pour toi""

Pour toi qui es la vie, pour toi qui es l'amour,
Toi dont le regard vibre aux portes du toujours,
Toi qui es la réplique exacte de nos jours
Imprégnés de tendresse et de mille et un tours,
Ce poème éclairant ton coeur, cet infini
D'où jaillit tant de feu où plus rien ne finit !
Pour toi qui veux connaître une nuit de vertiges
Toi qui veux dépasser le temps et ses vestiges
Toi dont l'âme sensible expire et puis se fige
Pendant la nuit étrange, exempte de litige
Cette ébauche d'amour sans contraint en retour
Sortie de mes pensées jusqu'à mon dernier jour !
Pour toi blanche colombe aux ailes de bonheur
Toi qui as, par ta voix, su apprivoiser l'heure,
Toi pour qui chaque souffle exprimé par mon cœur
Dépose un antidote à tes moindres douleurs,
Ces quelques mots d'amour, ces quelques mots d'espoir
Ayant valeur humaine à l'approche du soir !
Pour toi reine de nuit, beau papillon des champs
Toi qui virevoltes dans les couleurs du temps
Toi, étincelle étrange, illuminant longtemps
Pour lui redonner vie, le coeur meurtri des gens,
Cette chanson lointaine, éternelle et sacrée
Par laquelle l'amour à tout moment se crée !
Pour toi qui as souffert tout ce que je vais vivre
Toi qui d'un seul regard, de la mort me délivre,
Toi qui me rends si fou qu'en tes yeux je m'enivre,
Alcoolique amoureux dont les larmes sont givre,
Ce tourbillonnement de mes pensées d'un jour
Reflétant ton image, espérance d'amour…

""Ce poème est écrit par ""ALAIN""

Écrit par : lecocq alain | 29/06/2009

Les commentaires sont fermés.