04/04/2008

penser a toi......

79tb0dlx[1]

Penser à toi

Penser à toi

Reste mon silence le plus précieux,

Le plus long,Le plus merveilleux.

Tu es en moi pour toujours,

Tant que vivra l'amour.

Comme mon coeur inaperçu

Je cherche l'amour inconnu

Le soir je rêve beaucoup,

Mais jamais de nous.

Ton coeur bat-il encore à mon nom ?

Car vois-tu,mon âme en rêve

Ah! les beau jours du bonheur indicible

Ou nous joignons nos bouches; est ce possible ?

Penser à toi,me rend heureuse,

Mais tant que tu seras loin de moi

Je serai malheureuse.

Une semaine c'est long sans toi.....

amicalement reveline


 

15:23 Écrit par reveline | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

coucou ma douce tu l'air d'avoir le coeur bien triste! courage,très gros bisous,passe un bon dimanche.

Écrit par : francesca | 05/04/2008

coucou ma mady un peu de retard , beaucoup de boulot , ton poème est superbe , mais j'espère que ton moral va bien , je te fais plein plein de bisous tendresse , passe une douce journée et soirée ma mady et prend soin de toi .

Écrit par : yepa | 08/04/2008

bonsoir ma mady voiçi pour toi mon petit poème bisoux doux alala j'ai plus nouvelle de toi j'espére que tu va bien cela traquasse beaucoup et comme j'ai du travailler sur le pc j'ai tout démonter remi a neuf machinne puisante comme moi hein bon dit moi tout mon coeur est que tu va bien rasure moi dur dur si au moins savais ou tu habite je t'aurai fait une petite visite çela fait toujour plaisir de çe voir un c'est jour quand même voila bon bien vais te maitre un petit poème t'embrasse bien fort ton petit coeur d'alain je t'aime bisoux doux aller en forme??
*************************
""Juste pour toi""

Première rencontre un soir
Tu étais là, derrière ce miroir
Derrière cet écran si froid
Moi, je mourrais de désespoir
Il ne me restait plus d'espoir
Les étoiles de la vie, ne brillaient plus
Mon âme se sentait perdue
Tu m'as répondu
Au début c'était confus
tu avais une je ne sais quoi de plus ?
Tu ressembles à une adolescente
Cela te rend très très charmante
Ta gentillesse ne fait pas semblant
Nos moments de complicité
De tendresse partagée
Tu es si loin et si prés
Tu es mon été indien
Je voudrais te montrer mon chemin de fleurs pavées
Main dans la main, avec toi, m'y balader
Merci d'être là, ma tendre cavlliére claudine
Auprès de toi, je me sens moins abandonné.

""Ce poème est écrit par ""ALAIN""

Écrit par : lecocq | 10/04/2008

je passe te souhaiter bon vendredi et très doux week soleil , gros bisous tendresse ma mady .

Écrit par : yepa | 11/04/2008

Les commentaires sont fermés.